musiQC numériQC

Les home-studios, un processus de production accessible

La conférence d’Octobre a été animée par Etienne Tremblay, expliquant les grands concepts du home-studio. Ainsi que son rôle dans des nouveaux processus de production démocratisés et liés aux nouvelles technologies. A noter qu’Etienne anime régulièrement une excellente chaîne Youtube sur le home-studio, La Machine à Mixer, qu’il est recommandé de visiter.

Qu’est-ce que le home-studio?

C’est le fait de pouvoir enregistrer un peu partout à partir d’un matériel mobile. Le home-studio peut être apparenté à un appareil didactique. Il y a deux standards de disposition:

– La room (pièce où sont les instruments) et une régie (pièce pour la console de mixage/ordinateur/haut-parleurs) séparées par un mur comprenant une fenêtre encastrée: dans la régie, ce qu’on entend sera réellement ce que les autres entendront.

– Une seule pièce afin d’être directement avec les artistes: intéressant pour le retour acoustique de la pièce (pas toujours le cas; mais parfois cela permet d’obtenir des sonorités uniques).

A la différence d’un studio classique, il y a un aspect convivial et un partage d’émotion dans un environnement moins formel, sans talk-back etc…

Captation et enregistrement

On peut enregistrer tous les instruments ensemble ou séparément. Si un groupe est précis et coordonné rythmiquement, l’avantage de capter l’ensemble fait ressortir une certaine ambiance/atmosphère, basée sur l’émotion et la cohésion. C’est quelque peu une épreuve « live ». Il y aura des parasites: par exemple, la batterie s’entendra dans le microphone de la guitare… Il est alors possible de faire des corrections lors du mixage, mais on ne pourra pas atteindre la même netteté qu’avec des instruments enregistrés à tour de rôle.

Gérer un enregistrement

Beaucoup de groupes sont mal préparés à l’enregistrement, et l’idéal est de jouer un peu en dessous de sa capacité. Ne pas trop en mettre et ne pas faire d’artifices, car l’épreuve du studio est cruelle. L’exemple du métal est typique: structures complexes, beaucoup d’effets, tempos élevés.

Il est bon de se fixer des objectifs car il y a plusieurs raisons d’aller en studio: un « entraînement » pour un groupe débutant qui saura ensuite sur quels points progresser; une maquette avant le grand studio pour parfaire l’ensemble et améliorer les compositions; créer un lien avec les fans en proposant des inédits; produire un CD de démo pour démarcher des labels…Les home studios, un nouveau processus de production

Il faut investir son argent dans le matériel adéquat et en rapport avec le niveau de développement; un groupe c’est comme un business, où l’échec est important. Il est bien de se questionner sur ce que l’on ne peut pas atteindre avec le matériel disponible, afin de connaître sa limite pour travailler sereinement et avec pragmatisme.

Home-studio vs studio d’enregistrement

Le Do-it-Yourself (DIY) est un terme très à la mode dans l’industrie musicale actuelle, notamment pour le marketing, la promotion et la communication. La démocratisation des home-studios, due à l’avènement des nouvelles technologies et à des prix accessibles, fait que le DIY s’applique aussi aux techniques d’enregistrement. Mais concrètement, la qualité peut en pâtir. Au début cela est intéressant pour se familiariser avec l’environnement studio et composer à moindre coût. Il ne faut pas oublier que derrière un projet home-studio, se trouve souvent un professionnel passionné qui dans l’idéal conseillera et apportera au projet. Choisir le DIY, c’est par plaisir, avec un sentiment de liberté totale, mais parfois au détriment du résultat. Un artiste, c’est comme un chef d’entreprise. Il doit déléguer tout en montrant la bonne direction aux personnes qui l’accompagne. Ainsi le temps de chacun est optimisé au profit des savoir-faire respectifs. Un excellent artiste qui n’a pas de discipline aura beaucoup de mal à mener son projet. Il est d’ailleurs judicieux de s’entourer de gens qui aiment vraiment la musique du groupe.

Conclusion

Une bonne production, cela ne s’entend pas, mais une mauvaise production, c’est la première chose qui vient à l’oreille. La démocratisation du home-studio a tiré vers le haut la qualité de la production musicale de ces dernière années, couplée à une facilité de diffusion via Internet. Une révolution formidable qui permet à des nouveaux talents d’éclore et d’avoir des outils performants pour se faire connaître. La facilité avec laquelle on peut manier ces nouveaux outils peut amener à des cas excessifs, délivrant des qualités sonores déplorables. Qui dit démocratisation dit grande variété et qualités diverses. S’entourer des bonnes personnes reste primordial. Mais finalement, les nouvelles technologies ont rendu accessible le processus de production, auparavant réservé à une « élite » et un microcosme, correspondant au vieux modèle de l’industrie musicale.

Crédit photo à la une: Wikimedia Commons / CC BY-SA 2.0

1 comment for “Les home-studios, un processus de production accessible

  1. 22 novembre 2014 at 8 h 27 min

    Merci Lucas pour cet article faisant suite à la belle soirée que nous avons passée!! Ce que je trouve génial avec ce type de rencontre, c’est que ce n’est pas unilatéral dans le sens où seulement le conférencier s’exprime.

    Tout le monde partage ses connaissances comme Matteo qui nous rappelait l’importance de la qualité d’enregistrement suivant une chaine en 3 étapes principales :
    1) La musique
    2) L’interprète
    3) l’instrument

    Seulement par la suite on prendra en compte :
    – L’acoustique
    – Le choix du micro et son positionnement
    – Le dialogue avec l’artiste (gestion psychologique très importante dans ce métier)

    Pour finalement attaquer le travail de mixage/post production. Le mixage aidera mais ne fera généralement pas de miracle si les premières étapes sont un échec.

    Je crois que c’est Rémi qui apparente le home-studio à un appareil didactique.

    JP apportait son point sur l’importance de l’acoustique de la pièce…

    Sans oublier les « leçons de vie » de Michel : La lacune, c’est ce que tu ne veux pas voir comme étant ta force, et pourtant…!

    Bref, une soirée comme je les aime où le partage est de mise!

Répondre à Sincever Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *