musiQC numériQC

Les nouvelles opportunités pour un musicien à l’ère digitale

C’est le titre de ma conférence qui a eu lieu fin Novembre 2013. En tant que musicien et passionné de web 2.0, l’occasion de partager sur les outils les plus adéquats à l’ère du web 2.0 était parfaite. Les fins de cycles de vie des supports audio ont été constamment renouvelés par une nouvelle technologie: le vinyle remplacé par la cassette, la cassette remplacée par le CD. La révolution Internet a été une avancée trop rapide pour l’industrie phonographique.

Aujourd’hui, on n’a jamais autant produit et écouté de musique. Malheureusement, elle a été désacralisée: des quantités gigantesques que l’on peut facilement stocker, et écouter en lecture aléatoire. On peut ajouter à cela une demande en mutation, en lien avec une société plus exigeante recherchant confort, instantanéité, et qui se lasse vite. À tort ou à raison, on ne consomme plus la musique de la même manière.
Les nouvelles opportunités pour un musicien à l'ère digitale
En tant qu’artiste, l’avènement cette révolution numérique a créé une autre chaîne de valeur par rapport à l’industrie musicale « traditionnelle ». C’est un « nouveau » canal de distribution (depuis 10 ans) grâce à des outils et services innovants (plateformes vidéos, réseaux sociaux, streaming, téléchargement légal, start-up innovantes…). La réalité est que la monétisation de sa musique sur le web est difficile et est actuellement au cœur du débat. Mais je pense qu’il est bien de se focaliser sur le côté positif en pensant aux nombreuses opportunités offertes à un artiste: gestion de sa distribution, sa communication, son marketing, son réseau de contacts etc. L’artiste peut (re)prendre beaucoup de choses en main. J’ai abordé la gestion d’outils comme Facebook, Twitter, Youtube, les sites sous WordPress, les blogs, les courriels/infolettres, Soundcloud, Bandcamp, sans oublier l’importance du webmobile. Beaucoup mériteraient une présentation à eux seuls. Ayant développé chaque point d’une manière globale, le résultat  fût que les artistes qui étaient là ont constaté un réel besoin de connaissance vis à vis de la plupart des outils présentés (cf. interview Melankolya).

Pour musiQCnumériQC, c’est un tremplin vers d’autres conférences. L’intérêt est qu’il y a maintenant des standards bien établis que l’on ne peut ignorer, tout en ayant une marge d’échange sur un grand nombre de possibilités/opportunités. Ce fut donc une belle expérience, enrichissante des 2 côtés, où les idées s’entrecroisent, se heurtent et se regroupent. Artistes, venez encore plus nombreux à musiQCnumériQC. Caroline Fontaine en est l’émérite fondatrice et organisatrice. Elle est entourée d’un groupe de passionnés (dont je fait parti) ayant une expérience à mettre à votre service: réfléchir ensemble et développer des solutions dans un environnement digital où les choses sont en perpétuelle innovation.

Crédit photo: Red-Flare/red-flare.deviantart.com/CC BY-NC-ND 3.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *