musiQC numériQC

Les partis politiques et le numérique

Nous avons contacté les partis politiques par Twitter, afin de connaitre leur position sur un virage culturel musiQCnumériQC à savoir :

Nous attendons les retours…

  • Notons que Mario Asselin de la CAQ est, pour le moment, le seul politique à avoir signé notre document pour un virage musiQCnumériQC.
  • @SbastienCroteau d’ON semble avoir pris connaissance de notre document et vouloir s’en servir…
  • EDIT du 26 août 2012 : @QSLaurierDorion nous a répondu qu’il faudrait apporter ces infos à la commission thématique de QS

COMPARATEUR DE PROGRAMMES EN POLITIQUES CULTURELLES

Le Devoir propose un comparateur de programmes et voici ce qui en ressort sur les politiques culturelles :

Citations du Devoir :

  • PARTI LIBÉRAL DU QUÉBEC (PLQ)
    Missions culturelles et numérisation

    Le PLQ veut stimuler les investissements publics et privés en culture en assurant une répartition équitable entre les régions; poursuivre le développement du Quartier des spectacles à Montréal; instituer des missions culturelles à l’instar des missions commerciales dans différents pôles culturels mondiaux d’importance; adapter la politique culturelle du Québec à l’ère du numérique;mettre en place des mesures afin d’étendre et d’accélérer la numérisation de notre patrimoine culturel.

    Initiateur des recommandations du CALQ et de la SODEC

  • PARTI QUÉBÉCOIS (PQ)
    «S’affirmer et s’enrichir»

    Le PQ veut «reprendre l’ensemble des pouvoirs et des budgets en matière de culture et de communications». Le PQ veut aussi ajouter 10 millions au budget de Télé-Québec pour mettre en place de l’information nationale et régionale. Parmi les autres projets: un nouveau programme de résidence d’artistes dans les écoles (un projet de 30 millions); une augmentation de 13 millions du budget du CALQ; l’augmentation du budget de la SODEC; une aide aux tournées internationales des artistes.

    Plus d’infos

  • COALITION AVENIR QUÉBEC (CAQ)
    100 millions de plus

    François Legault a annoncé en début de campagne de nouveaux investissements de 100 millions en culture. Il maintiendrait les investissements acutels de 770 millions, et les 100 millions supplémentaires seraient dédiés à parts égales au développement des arts en milieu scolaire et pour appuyer le développement de nouveaux marchés à l’étranger pour les produits culturels québécois.

    Plus d’infos

  • QUÉBEC SOLIDAIRE (QS)
    4 shows par année

    Dans sa plateforme, Québec solidaire promet d’augmenter de «façon substantielle le financement dédié à la réalisation de projets artistiques professionnels et d’appuyer financièrement le développement des pratiques artistiques alternatives et émergentes». On dit vouloir assurer «l’accès à au moins quatre manifestations culturelles professionnelles» pour les élèves du primaire et du secondaire.

    Plus d’infos

  • OPTION NATIONALE (ON)
    Développer l’offre culturelle

    Option nationale promet de «mettre en place des mesures fiscales incitatives pour développer l’offre culturelle», de débloquer des budgets pour initier davantage les élèves du primaire et du secondaire à la scène culturelle québécoise et pour assurer la pérennité des institutions culturelles québécoises. ON veut aussi renforcer l’enseignement de l’histoire politique et nationale du Québec au secondaire et au collégial.

    Plus d’infos

Venez en discuter avec nous mercredi 5 septembre 2012!

7 comments for “Les partis politiques et le numérique

  1. 19 août 2012 at 22 h 59 min

    Le Devoir a publié un tableau comparatif des programmes. Néant ou miettes. Désolant pour la culture et inquiétant pour l’économie numérique.
    http://elections.ledevoir.com/elections-quebec-2012
    Josée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *