musiQC numériQC

Musique et numérique : quoi de neuf en mai 2014 ?

Op-Ed: Bad copyright rules killed Hadfield’s Space OddityMusique et numérique : quoi de neuf en avril 2014 ?

Voici un exemple flagrant que le copyright n’est pas forcément là pour promouvoir la créativité et notre accès à la culture et au savoir. L’histoire tout le monde la connaît, Christ Hadfield, le fameux astronaute canadien, avait effectué une reprise de “Space Odity”, fameux morceau de David Bowie, dans l’espace. Une vidéo vite devenue virale mais qui, personne ne le savait, vivait avec une épée de Damoclès au dessus de la tête : les lois du copyright. Effectivement, David Bowie n’avait visiblement offert qu’un an de droit d’utilisation à cette reprise spatiale qui s’est tout simplement vue disparaître (enfin tout du moins dans sa version officielle) de l’Internet. Tristesse… Source


Google Play Music débarque au Canada

En bon concurrent de Rdio, Spotify et Deezer, Google Play Music débarque au Canada en ce mois de mai 2014. Avec une offre à 10$ afin d’écouter de la musique de manière illimitée en ligne. Il est bon de noter qu’il permettra aussi à ses utilisateur d’envoyer, sans frais, 20 000 morceaux de sa collection personnelle (histoire de faire gonfler l’intelligence du catalogue chez Google ?) Source


Musique: le streaming détrône le téléchargement

C’est la SNEP (Syndicat National de l’édition Phonographique) en France qui le dit, “le modèle du streaming par abonnement trouve son public”. Toujurs selon eux, les services financés par les abonnements (opposé aux services financés par la publicités) représentent désormais 80% des revenus. Plus d’infos dans l’article en source. Source


Ouverture de CritiqueBrainz

Nous parlions de Selekter le mois dernier, et bien voilà que l’équipe de MusicBrainz (base de données musicale, collaborative, universelle, librement diffusable d’oeuvres musicales) lance CritiqueBrainz, sa plateforme de critiques musicales sous licences CC qui renvoie évidemment vers sa base de donnée et permet l’écoute de morceau via… Spotify ! Une association qui me surprend beaucoup de la part d’un service à la base libre, et qui pour le coup va en promouvoir un autre extrêmement centralisé (cf dans la revue de presse du mois dernier “Spotify Starts Shutting Down Its Massive P2P Network”). Source


YouTube ou le chantage aux labels indépendants

L’organisation Worldwide Independant Network (WIN), qui défend les droits des labels indépendants à travers le monde a envoyé le 21 mai dernier à différentes agences de presse un communiqué dénonçant les pratiques, ou plutôt chantages, de Youtube lorsque ceux-ci doivent se procurer les licences d’exploitation de certaines oeuvres (dans le cadre du lancement de son futur service de streaming payant). Un gros “marche ou crève” de la part de la plateforme de Google et un exemple de plus, que les petits labels et artistes sont les plus malmenés dans cette gigantesque guerre des droits. Plus d’infos en source. Source


Discover Incredible New Music You’ve Never Heard Using This Interactive Map

Echonest, qui appartient désormais à Spotify, nous propose une carte composées à partir de 35,581,352 morceaux de musique. Une belle preuve qu’Internet n’a jamais été nuisible à la culture ou à la musique, bien au contraire mais aussi un bon moyen de voir l’envers des algorythmes qui pré-sélectionnent les genres pour vous. Source


Les licences Creative Commons

Le Ministère de la Culture et de la Communication français nous propose une capsule de 2 minutes pour découvrir ce que sont les Creative Commons. L’occasion parfaite de parfaire ses connaissances si c’est encore vague pour vous. Source

 


Pas d’addendum ce mois-ci!

Par contre, n’oubliez pas notre rencontre musiQCamp du dernier jeudi de chaque mois.

Et si vous voulez proposer des articles de fond ou qui manqueraient au sein de la revue de presse de ce mois de mai, laissez un commentaire !

1 comment for “Musique et numérique : quoi de neuf en mai 2014 ?

  1. 19 juin 2014 at 21 h 03 min

    Et si Youtube se mettait à bloquer les vidéos des indés?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *